Page d'accueil / Thèmes / Politique agricole et paiements directs / Nourrir l'Europe sans pesticides
17.10. 2018

Nourrir l'Europe sans pesticides

Nourrir l'Europe sans pesticides

Si les Européens et Européennes se nourrissaient davantage de céréales, de protéagnieux, de fruits et de légumes, de protéagineux, et de moins de viande, d'oeufs, de poisson et de produits laitiers, l'Europe serait en mesure se nourrir tous ses habitants en 2050. Et cela grâce à une agriculture durable, écologique et respectueuse du climat, sans utiliser de pesticides. Ce sont les conclusions d'une étude de l'Institut français du développement durable et des relations internationales IDDRI.

Pour y parvenir, il faudrait mettre fin à l'utilisation de pesticides et d'autres intrants agricoles, et à la place adopter des méthodes agricoles écologiques comme la rotation des cultures, la sélection des variétés, le travail minimal du sol, l'utilisation d'insectes auxilaires, etc. En outre, il faudrait promouvoir la restauration et préservation des structures pour la biodiversité comme les haies, les étangs, les bandes fleuries et autres. Dans le même temps, l'Europe pourrait réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% et préserfver la biodiversité.
Les chercheurs français soulignent que ce scénario agro-écologique permettrait au secteur agricole européen non seulement de nourrir les consommateurs européens, mais aussi de maintenir les exportations actuelles de céréales, produits laitiers et vin. De plus, la dépendance de l'Europe face aux importations agricoles serait considérablement réduite.
> > Vers l'étude de l'IDDRI "Une Europe agroécologique en 2050: une agriculture multifonctionnelle pour une alimentation saine"